The Beauty Report

Mascara : la saga des packagings Helena Rubinstein

« Pour répondre aux rêves de somptuosité des femmes, outre la richesse de nos formulations, nous travaillons avec une extrême précision la préciosité de nos packagings» affirme Elisabeth Sandager, Directrice Générale d’Helena Rubinstein International. Découvrez l’histoire derrière ces objets devenus cultes.

Pionnière dans l’univers de la beauté, Madame élabore le premier mascara en tube automatique et initie une véritable révolution. Au-delà d’un produit de maquillage, c’est aussi un véritable bijou.  Tous les mascaras de la marque sont nichés dans un fourreau illuminé de reflets dorés, hommage aux orfèvres qu’affectionnait Helena Rubinstein, aux détails métalliques distincts.

La saga des mascaras Lash Queen naît en 2004. Son métal doré, légèrement rosé, rappelle les matériaux luxueux des bijoux affectionnés par Madame. Pour la version waterproof,  le packaging en métal luxueux se révèle somptueusement embossé pour créer un effet d’écailles élégant.


En 2007, la marque rencontre un record absolu dans ses ventes de mascaras avec le lancement de Lash Queen Feline Blacks. Grâce à celui-ci, les cils se parent d’une animalité aussi sensuelle que fascinante, à l’image du packaging. Il revêt une robe panthère, son étui doré est piqueté de taches par tampographie. De son côté, Lash Queen Fatal Blacks se révèle dans un fourreau mi-serpent mi bijou, recouvert d’écailles métalliques précieuses. 

Lash Queen Sexy Blacks est lancé. Parfait objet de luxe et de désir, il fait allusion à la séduction féminine. La recherche du glamour extrême est incarnée par cet écrin. Longiligne, doré mat, il se pare de dentelle. Un packaging des plus raffinés.  

En 2014, l’innovation mascara est baptisée Lash Queen Mystic Blacks. Son packaging est plongé dans une encre ébène, est encerclé d’une bague dorée, sceau tribal de beauté. Merveille de technologie, il reflète l’inspiration de base : le regard souligné des femmes berbères. Elles dessinent en pointillé le contour de leurs yeux pour les sculpter en amande, ce mascara est le premier à reproduire cet effet liner.

Véritables joyaux dédiés à la beauté, les mascaras Helena Rubinstein soulignent le lien évident entre bijoux et cosmétique. De formidables écrins, que chaque femme prend plaisir à exhiber… Et à appliquer.

DÉCOUVREZ LA GAMME
À LIRE AUSSI
Suivre Helena Rubinstein