The Beauty Report

Découvrez le portrait de Carol Robinson

Pour être au plus près des besoins des femmes, Helena Rubinstein passait une grande partie de son temps dans les laboratoires, auprès des plus grands scientifiques de son époque. En 1950, elle crée sa fondation visant à émanciper les femmes dans le domaine scientifique et à promouvoir leur bien-être. D’ailleurs, la marque sera à l’origine du prix L’Oréal-Unesco en 1998. Chaque année, il récompense ces femmes qui dédient leur vie à la science. Parmi elles, figure un professeur de l’Université d’Oxford, Lady Carol Robinson, lauréate 2015. Découvrez son portrait.

SON PROJET SCIENTIFIQUE

Déterminée et courageuse, Dame Carol Robinson quitte l’école à 16 ans pour rejoindre les laboratoires santé de Pfizer où elle mène ses premières expérimentations. En parallèle, elle obtient son doctorat en suivant les cours du soir. Après plus de huit ans consacrés à ses enfants, elle retourne à l’université et au laboratoire, où elle oriente sa recherche sur le fonctionnement des protéines membranaires. Une étude qui pourrait avoir un impact notoire dans le domaine médical, puisqu’elle permettrait d’accroître l’efficacité des médicaments. Un travail prometteur récompensé par la 17ème édition du Prix l’Oréal-Unesco.

LES FEMMES ET LA RECHERCHE

Par le biais de la fondation, Lady Carol Robinson espère encourager les femmes à persévérer dans la voie scientifique. Ce domaine, où les hommes sont majoritaires, est souvent délaissé par les chercheuses qui pensent ne pas pouvoir concilier leur carrière et leur vie de famille.

D’ailleurs, la lauréate dit avoir manqué de modèles féminins lorsqu’elle était jeune, à l’exception de Marie Curie et de Dorothy Hodgkin. Pour elle, il n’est pas nécessaire de passer des journées entières dans un laboratoire pour être performante. Ses meilleures idées lui viennent lorsqu’elle se promène dans le parc de son université!

Son conseil ? Suivre sa passion et ses rêves, ne pas se laisser influencer par une perception erronée de la profession scientifique. Conférences, colloques aux quatre coins du monde, la recherche est excitante et épanouissante, il serait dommage de passer à côté !

DÉCOUVREZ LA GAMME
À LIRE AUSSI
Suivre Helena Rubinstein