The Beauty Report

Beauté sur mesure : l’usine glamour de Helena Rubinstein

Au début du 20e siècle, Madame s’offre l’immeuble situé au 715, Cinquième Avenue à New York dans le but d’y installer son salon. Le lieu se révèlera être une excellente machine publicitaire. Bijou d’architecture à la décoration moderniste, il s’avère être l’endroit rêvé pour accueillir ses clientes américaines.

Rendez-vous beauté

Avec cette boutique glamour, Helena Rubinstein inaugure le concept  de « Day of Beauty ». « Venez passer une journée de beauté, tous les experts en soin s’occuperont de vous », proclament les affiches promotionnelles mises en place pour l’occasion. Une fois n’est pas coutume, la pionnière s’investit corps et âme. Ici, kinésithérapeutes, diététiciens, médecins, coiffeurs, maquilleurs et esthéticiennes s’affairent sans relâche pour prendre soin des fidèles de la marque.

Programme personnalisé

La journée démarre avec un questionnaire, afin que les professionnels établissent un programme sur-mesure pour chacune des clientes. Poids, taille, habitudes alimentaires et sportives, tout est passé au crible. Pendant la matinée, les femmes bénéficient tour à tour de séances de douche d’huile raffermissante, de crémage mais également du meilleur des innovations de Helena Rubinstein. Notamment le soin exceptionnel San O Thermo. Celui-ci fait fondre la graisse superflue, tout en rajeunissant les cellules de la peau.

La journée se poursuit avec un déjeuner diététique au restaurant installé dans l’immeuble. Une fois le lunch terminé, le parcours beauté reprend. Soin du visage et du cuir chevelu, coupe de cheveux « à la dernière mode de Paris », manucure et pédicure composent l’essentiel des incontournables de la journée. Pour terminer ce « Day of Beauty », chaque femme bénéficie d’une leçon de maquillage. Toutes sont émerveillées par ce programme exceptionnel, dans un cadre raffiné, décoré avec goût par Madame.

L’enchantement leur fait même oublier que le luxe a un prix ! Entre 35 et 150 dollars en fonction des soins choisis. Mais toutes estiment en avoir pour leur argent et en redemandent. Une fois à la caisse, la plupart d’entre elles souhaite acheter un ou plusieurs soins imaginés par l’entrepreneure. Son usine glamour de New York ne désemplit pas et prouve, une fois de plus, l’ingéniosité de Madame.

DÉCOUVREZ LA GAMME

Ombres A Paupieres
DÉmaquillant
À LIRE AUSSI
Suivre Helena Rubinstein