The Beauty Report
©Mathieu Vladimir Alliard

Dans la tête d’Alice Balas

Dans l’uniforme de la Parisienne, il y a forcément une biker jacket d’Alice Balas. La créatrice nous a reçu dans son nouvel atelier/boutique, à deux pas du Carreau du Temple, pour nous présenter les fétiches dont elle ne se sépare jamais.

 

 

 

J’ai choisi de travailler cette pièce car c’est une icône des vestiaires féminin et masculin. Cette mixité m’intéressait. J’ai opté pour la coupe originelle dessinée par les frères Schott au début du siècle, tout en y apposant mon propre style : deux textures différentes , l’une plutôt épaisse au niveau du corps pour le côté armure et l’autre d’un cuir plus fin pour apporter de la souplesse aux manches. Sur ce modèle, il y a de l’agneau qui donne cet aspect brillant, du nubuck mat et lisse et de l’agneau métallique, or blanc. L’autre caractéristique de mes vestes, c’est la découpe de la manche, juste en dessous du coude, qui est souvent traitée avec une couleur ou une matière particulière. Biker jacket, Alice Balas
Je dessine beaucoup, et pas seulement des Perfectos®. J’utilise des carnets Moleskine depuis une douzaine d’année pour mes dessins mais aussi pour prendre des notes ou écrire. C’est un format très facile à caser dans un petit sac à main. Quand un carnet est terminé, je ne réfléchis pas, je rachète le même. Je sais exactement où le trouver, c’est devenu un geste quasiment instinctif. Je suis habituée à la texture et à la couleur légèrement teintée du papier, ainsi qu’à la couverture noire. Je les garde au fil des années, j’aime bien voir tous ces carnets identiques les uns à côté des autres sur mon étagère.
Carnet, Moleskine
J’ai commencé à porter des Church’sil y a quatre ans environ. Un soir, j’ai cassé l’un de mes talons et une copine m’en a prêté une paire de secours : le lendemain, je me les achetais ! Comme je ne suis pas très grande, je suis très souvent en talons -même quand je fais de la moto-, et ce sont les seules chaussures plates que je porte. Ce sont de vrais chaussons, et puis je trouve leur forme très belle, elles font un pied un peu allongé. J’en ai plusieurs paires, de couleurs différentes.Paire de boots, Church’s
J’adore les soirées d’hiver au coin du feu à la campagne, celles qui imprègnent les vêtements d’une odeur de cheminée. J’aime beaucoup le parfum du feu de bois, et les bougies d’une manière générale. C’est chaleureux, quand je fais des dîners à la maison j’en allume toujours plein pour la beauté de la lumière. Et puis, je trouve intéressante l’idée que ma boutique ait une odeur particulière. Un jour, je ferai peut-être concevoir une fragrance sur mesure pour cet espace.
Bougie Feu de bois, Dyptique
Je suis une grande fan de lunettes et j’adorerais en faire un jour. Qu’il fasse beau ou qu’il pleuve, j’en ai toujours une paire calée sur le nez. Certaines ont des verres plutôt clairs pour les journées un peu sombres et me permettent de me protéger les yeux, notamment quand je suis en moto. Dans ma grande collection, j’ai aussi bien des paires haut de gamme que des modèles plus cheap, car j’en perds beaucoup. Il peut m’arriver de racheter quatre fois la même paire !
Lunettes de soleil, Retrosuperfuture
Je suis quelqu’un d’assez naturel, le matin, je suis prête en quinze minutes. Je me maquille peu mais une touche de mascara noir fait toujours son petit effet. Le jour, j’ajoute un peu de poudre bonne mine et le soir, un peu de rouge à lèvres si je sors.
Lash Queen Mascara Perfect Blacks , Helena Rubinstein
DÉCOUVREZ LA GAMME

À LIRE AUSSI
Suivre Helena Rubinstein